Voici ce qui peut se passer si vous portez des strings


Voici ce qui peut se passer si vous portez des strings Synonyme de sensualité, le string est le sous-vêtement parfait pour éviter les lignes sur les pantalons et robes moulantes. Mais aussi sexy puisse-t-il être, le string est-il vraiment sans danger pour la santé ? Si certaines femmes préfèrent les sous-vêtements confortables et pratiques, de quoi se sentir à l’aise toute la journée, d’autres misent plutôt sur le caractère sexy de leur lingerie et sont de vraies adeptes des strings. Léger, sexy et à la fois discret et révélateur, le string est souvent considéré comme un symbole de sex-appeal et est associé à l’image de la femme fatale et séductrice. Du fait de sa forme, le string est aussi très prisé pour prévenir les marques que peut laisser apparaitre une culotte normale, sous une robe moulante ou des jeans skinny. On lui reconnait donc aussi un petit côté pratique en matière de mode ! Seulement, d’après les révélations de certains experts de la santé, les strings ne sont pas inoffensifs ! Les strings, quel danger pour la santé ? Ces sous-vêtements qui ne cachent que le pubis, laissant ainsi les fessiers complètement découverts, ne sont pas aussi sains qu’on peut croire. Le Dr. Shieva Ghofrany, obstétricienne et gynécologue et le Dr. Jill Maura Rabin, professeur à Clinical Obstetrics & Gynecology and Women’s health à l’Albert Einstein College of Medicine aux États-Unis, se sont penchés sur ce sujet et ont souligné que le string peut présenter quelques inconvénients. Selon les deux docteurs, le port du string peut augmenter les risques d’infections urinaires et vaginales chez les personnes qui sont prédisposées à cela. Ce type de sous-vêtement ne peut toutefois pas causer des hémorroïdes, comme peuvent penser beaucoup de gens, mais les accentuer, en raison des frottements répétés sur les parties irritées. Les risques d’irritation de la peau, même en l’absence des hémorroïdes, reste élevés. En effet, la forme fine du string ainsi que la matière avec laquelle il est fabriqué, dentelle en général, ne sont pas du tout douce envers cette partie intime et délicate et peuvent créer des inflammations. Voilà pourquoi le Dr. Ghofrany souligne l’importance de porter des sous-vêtements en coton. Cette matière permet à la peau de respirer, contrairement à la dentelle ou toute autre matière synthétique qui retiennent l’humidité dans cette zone et donc favorisent la prolifération des bactéries, pouvant causer des infections. En outre, le fait que le string soit de forme aussi fine, laisse la vulve exposée parce qu’elle n’est pas entièrement couverte. Elle entre donc en contact avec les vêtements portés en dessus, jeans, pantalons… qui sont souvent fabriqués avec des matières synthétiques aussi comme le lycra. Mais pas que, cette lanière fine du string, placée au niveau de l’entrejambe, se déplace facilement et peut ainsi causer le transfert de bactérie d’une partie à l’autre. Ainsi, d’après le Dr. Rabin, si l’arrière du string contient des bactéries, E. coli notamment, elles peuvent facilement se retrouver dans le vagin, si vous êtes physiquement actives. Ce qu’il faut retenir ? Porter des strings: Favorise les irritations de la peau Augmente les risques d’infections, surtout chez les personnes qui en sont souvent sujettes Ne cause pas les hémorroïdes Le Dr. Ghofrany a même affirmé que les personnes qui en portent trop auraient des marques au niveau de la vulve et près du rectum, suivant la ligne de la bande arrière du string. En outre, les deux médecins soulignent que les personnes qui sont en bonne santé ne courent pas vraiment de grand danger en portant des strings. S’il n’y aucun antécédent d’infections, le risque d’en développer en mettant un string n’est pas plus élevé. Ceci n’est toutefois pas une invitation à les mettre chaque jour !. Si vous tenez vraiment à porter des strings, veillez à le faire occasionnellement. Ayez aussi une hygiène intime irréprochable et privilégiez les strings en coton. Quelques conseils pour avoir une bonne hygiène intime : Évitez les toilette intime régulière et trop agressive Se laver à l’eau pure seulement Allez de l’avant (vagin) vers l’arrière (l’anus) Mettez des sous-vêtements en coton. Notez qu’il faut que toute la culotte soit fabriquée en coton et non pas que l’entrejambe.

4 Comments

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *